Adaptation de véhicules pour personnes à mobilité réduite
1994 • 25 ans • 2019

Les solutions d’accès à un véhicule TPMR

Monter dans un véhicule tout en restant dans son fauteuil roulant est parfaitement possible – que l’on soit passager ou conducteur –, à condition que ce moyen de transport soit aménagé pour faciliter l’accès et accueillir les personnes en situation de handicap en toute sécurité. Il s’agira alors d’un véhicule TPMR, dédié au transport des personnes à mobilité réduite, dans un cadre professionnel ou associatif. Plusieurs adaptations peuvent ainsi être réalisées par des équipementiers et carrossiers agréés, qui se conformeront à la législation et aux normes de sécurité en vigueur, tout en assurant le confort.

Le décaissement du véhicule pour faciliter l’accès des personnes en fauteuil roulant

Pouvoir accueillir une ou plusieurs personnes en fauteuil roulant suggère un espace confortable, comme dans les véhicules de type monospace ou les utilitaires. Toutefois, pour en faciliter l’accès et augmenter la hauteur intérieure, des carrossiers professionnels opèrent ce que l’on appelle un décaissement (complet ou seulement à l’arrière). Ainsi, une personne en fauteuil roulant pourra, par exemple, aller s’installer au poste de conduite avec son fauteuil.

Ce décaissement peut être associé à des aménagements de sécurité et de confort comme l’assouplissement des suspensions arrière afin d’éviter chocs et secousses pénibles.

Voyagez en toute sécurité dans un véhicule TPMR

Votre professionnel de l’aménagement de véhicules TPMR respectera les normes de sécurité en vigueur. Ainsi, une fois le fauteuil roulant à l’intérieur du véhicule, il sera arrimé au sol grâce à un système homologué (plaques d’ancrage automatiques ou sangles fixées à un rail).

Le passager en fauteuil roulant devra également utiliser un système de retenue, en plus du dispositif de maintien du fauteuil :

  • soit en ayant recours à la ceinture de sécurité du véhicule, adaptée en conséquence,
  • soit en se maintenant grâce à une ceinture ventrale et une ceinture épaulière, cette dernière étant arrimée à un point d’ancrage de la carrosserie du TPMR.

Les rampes d’accès et les plateformes élévatrices

Couplées au décaissement, plusieurs solutions d’aménagement sont envisageables pour que l’on puisse monter, en fauteuil roulant, dans le véhicule TPMR.

La rampe d’accès rencontre un certain succès. Installée à l’arrière du véhicule, elle est manuelle ou automatique :

  • la rampe d’accès mobile est mise en place manuellement par votre accompagnant et offre une rapidité d’utilisation et une solidité reconnues
  • la rampe d’accès automatique se déploie et se replie mécaniquement, générant moins de fatigue pour la manipuler

Sachez que votre carrossier peut associer un abaissement des suspensions arrière à l’utilisation d’une rampe d’accès afin de diminuer le pourcentage de la pente.

La plateforme élévatrice est, quant à elle, automatique : elle est actionnée au moyen d’une télécommande par l’utilisateur du fauteuil roulant ou par le conducteur pour en assurer la montée et la descente. La facilité et la rapidité de manœuvre de la plateforme élévatrice (qui se replie à l’intérieur du véhicule) sont particulièrement appréciées.